Clôture électrique avec fil apparent

Être propriétaire d’un chien n’est pas toujours chose aisée. Il faut prendre du temps pour s’assurer de choisir le bon compagnon en fonction de son caractère, de sa race, ou de sa taille. Ce n’est qu’une fois dans sa famille d’accueil que le chien va révéler sa vraie nature.

Que son espace extérieur de défoulement soit grand ou petit, il arrive parfois qu’il ait envie de visiter ce qu’il y a derrière le mur ou la barrière. L’installation d’une clôture électrique s’impose alors, et s’en suivent les questions classiques : quel type de clôture choisir ? pour quel chien ? peut-elle être dangereuse ?

La clôture électrique classique avec fils apparents est une des plus simples d’utilisation que l’on peut trouver sur le marché. Elle permet de sécuriser un périmètre défini quelle que soit la surface de celui-ci.

Les avantages d’une clôture électrique classique

Si elle empêche votre chien de fuguer, cette clôture dissuade également d’autres animaux de s’introduire dans votre terrain. Ce peut être une bonne option pour toute habitation située à l’orée d’un bois, où l’intrusion de gros gibier tel que le sanglier est possible.

Une fois le système mis en place, votre fidèle compagnon va rapidement repérer les limites de son territoire ; il saura mémoriser le fait que le contact du fil n’est pas agréable.

Les inconvénients de ce type de clôture

Il est impératif de prendre connaissance des désavantages que présente un système anti-fugue électrique.

Le choc électrique : même si bien évidemment ce dispositif n’a pas été créé pour engendrer la mort d’un animal, il peut s’avérer extrêmement dangereux.

Dans le cas où votre chien est fragile au niveau du cœur ou est âgé, des malaises, voire même des arrêts cardiaques peuvent survenir. Parfois, une crise d’épilepsie peut même être provoquée.

Des séquelles de type neuro-musculaire ou neurologique ont aussi été rapportées (paralysies de membres). Il n’est pas rare non plus de trouver des traces de brûlures sur le corps de l’animal, plus habituellement par temps très sec.
Des cas de cécité ont été diagnostiqués après que le chien a reçu une décharge au niveau de la truffe (la cause reste encore médicalement inconnue).

Par temps d’orage, le chien peut mourir foudroyé, les fils électriques jouant un rôle de conducteur lorsque la foudre tombe dessus directement ou indirectement (un arbre qui s’effondre sur la clôture).

Si c’est une femelle gravide qui reçoit un choc, elle risque fortement de mettre bas des bébés morts-nés ou malformés.

L’effet de surprise : dès lors que le chien est bien intégré dans son environnement, il se sent détendu. Ne s’attendant pas à recevoir un choc, il sera tellement surpris par la soudaineté de la décharge que le stress pourra provoquer des traumatismes et des séquelles importants.

Quand le chien se prépare à recevoir le choc, il ne le ressent pas de la même façon, car il est en état d’alerte ; tous ses sens sont alors en éveil et prêts à une quelconque attaque.

L’utilisation

Comme pour toute installation électrique, la prise de terre doit être installée correctement, si possible loin de la maison.
Notez qu’il faut un certain taux d’humidité ambiante pour que la clôture fonctionne.

Il est possible d’utiliser 3 fils différents à installer en fonction de la taille de votre chien, seul le fil le plus bas et le fil le plus haut seront alimentés en électricité.

Les fils doivent ainsi être installés à hauteur des pattes ; ces zones étant moins protégées par les poils, elles sont surtout moins sensibles que le crâne ou la truffe.

Le fil du bas ne doit pas trop être à ras du sol, pour éviter de toucher la neige durant la saison hivernale. Pensez à débrancher la clôture par temps d’orage (enlevez la fiche de la prise électrique).

Évitez les risques d’incendie en vérifiant qu’aucune feuille morte ou brin d’herbe sèche ne touche la clôture.
Vérifiez régulièrement que les piquets sur lesquels sont attachés les fils sont bien ancrés dans le sol. Le mieux est de les enfoncer dans une grosse pierre qui aura été préalablement percée.

Quelques conseils

Votre chien doit apprivoiser la clôture ; n’installez pas celle-ci en sa présence, ne la branchez pas non plus tout de suite. Votre chien va être très intrigué, faites d’abord le tour de la clôture avec lui, et bloquez son élan chaque fois qu’il tente de s’en approcher. Il doit comprendre qu’il n’a pas besoin de poser sa truffe dessus.

Mettez le courant uniquement quand votre compagnon paraît désintéressé. Refaites alors un tour de la clôture avec lui ; grâce à ses moustaches, il sentira les ondes électriques et reconnaîtra le danger.

Au moment où votre chien va recevoir sa première décharge, réconfortez-le en lui parlant et en le caressant.
Il se peut qu’il se tapisse dans une cachette dans la maison ; ne le laissez surtout pas seul, rejoignez-le et parlez-lui calmement. Invitez-le à revenir dans le jardin.

Votre chien doit comprendre que la clôture n’est pas une punition, vous devez lui apprendre à ne pas approcher les fils tout en lui montrant votre confiance.

N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire ; si votre chien est très anxieux depuis l’apparition de ce dispositif dans son territoire ; le spécialiste pourra vous diriger vers des méthodes de relaxation telle que le T.T. TOUCH par exemple.

La clôture électrique à fils est déconseillée lorsque le chien a moins de 6 mois.

En fonction de la race et de la taille de votre chien, il sera préférable de coupler la clôture électrique avec une autre en bois.
Il est fortement conseillé de mettre un panneau d’alerte devant votre enclos pour prévenir les gens venant de l’extérieur.

Une multitude de procédés existe pour éviter les fugues du chien. Il est donc important de prendre en compte les avantages, mais aussi les inconvénients existants. Même si le système semble simple au premier abord, une quelconque clôture peut s’avérer être fatale dans certains cas.

En tant que propriétaire d’un chien, n’hésitez surtout pas à demander des explications au vendeur qui pourra vous diriger vers le système le mieux adapté à votre cas. Votre vétérinaire est aussi là pour vous conseiller, car il connaît bien votre chien.

Les commentaires sont clos.