Clôture pour chien classique (barrière, grillage, haie…)

Que vous soyez propriétaire d’un animal fugueur ou simplement « distrait », vous allez probablement devoir trouver une solution pour empêcher votre chien de s’évader de votre jardin, et le préserver des dangers extérieurs.

Un animal qui s’échappe vers l’inconnu peut être une menace pour lui-même, mais il peut également être à l’origine d’un grand nombre d’incidents :

  • risque de se faire renverser par une voiture,
    confrontations violentes avec d’autres animaux,
  • risque de se perdre,
  • peut malgré lui, être à l’origine d’accidents de voitures
  • s’il est effrayé, il peut devenir agressif avec ses congénères ou avec un autre être humain,
  • etc.

Cependant, il est souvent très difficile de contraindre un chien à rester confiné dans un endroit clos, car son besoin de découvrir de nouveaux endroits et d’agrandir son territoire est instinctif.

Lorsqu’il se sauve de votre jardin, votre chien n’est pas conscient qu’il sort de votre propriété et qu’il risque de se mettre en danger.

Heureusement, il existe aujourd’hui sur le marché, un large choix de solutions qui permettent d’éviter que votre animal ne s’échappe de votre propriété.

Pour vous aider à choisir la solution qui vous conviendra le mieux, nous allons vous détailler les différents types de clôtures traditionnelles.

Principe des clôtures classiques

Les clôtures classiques pour les chiens ont pour principal objectif de créer un obstacle infranchissable sur le passage de votre animal. La hauteur et le type de clôture doivent être adaptés selon la race, la taille mais aussi selon le caractère de chaque chien.

Différents types de clôtures classiques

Il existe plusieurs types de clôtures classiques :

Les barrières en bois extensibles

Ce type de barrière est plutôt utilisé pour barrer ponctuellement l’accès à un espace (piscine, barbecue, etc.). Cet équipement n’est pas particulièrement stable ni dissuasif, mais il permet à un chien bien éduquer, de comprendre immédiatement que l’accès de l’autre côté de la zone est interdit.

Le grillage

Il existe des grillages en plastique ou en métal. Le plastique est souvent déconseillé car il est beaucoup moins résistant que le métal. Le chien aura en effet plus de facilités à mâchouiller et percer un grillage en plastique plutôt qu’un grillage en métal.

Si vous sélectionnez ce type de clôture pour votre jardin, il est important de choisir un maillage adapté à la taille et au poids de votre animal. Si vous avez un gros chien, mieux vaut opter immédiatement pour un grillage avec un maillage particulièrement résistant.

La haie naturelle

La haie végétale est un très bon compromis qui allie l’aspect esthétique au côté pratique.
En effet, ce type de haie naturelle est permet à la fois de cantonner votre chien dans votre jardin, mais aussi d’embellir votre extérieur.

Il existe une multitude de possibilités pour réaliser votre haie : haies à croissance rapide pour vous permettre de vous isoler rapidement, haie taillée, haie libre, haie brise-vent, défensive, artificielle, etc.

Avant de vous lancer, il est nécessaire de prendre en compte certains critères : type de sol, règles d’urbanisme, contraintes climatiques, etc.

Vous pouvez également vous rapprocher d’un professionnel qui pourra vous conseiller sur le choix des végétaux selon vos besoins et la configuration de votre maison.

Le brise-vue renforcé

Il est conseillé de choisir de préférence, un type de clôture qui permette au chien de voir à l’extérieur. Néanmoins, il est vrai que certains chiens aboient sans cesse à la moindre présence animale ou humaine. Dans ce cas, il est préférable d’opter pour un brise-vue renforcé. Ce brise-vue est opaque mais il reste léger et facile d’installation.

L’inconvénient principal de brise-vue est sa résistance dans le temps. Comparé à d’autres types de clôtures, le brise-vue renforcé est moins solide et il est nécessaire de le changer souvent.
Cependant, l’avantage de ce brise-vue est qu’il ne demande pas de travaux spécifiques de terrassement.

Les panneaux opaques

Comme le brise-vue renforcé, les panneaux opaques sont généralement utilisés pour les chiens qui ont tendance à beaucoup aboyer. Il est utilisé pour les chiens plus costauds. Ces panneaux demandent un peu plus d’investissement pour leur installation que le brise-vue renforcé mais il est beaucoup plus résistant.

Ces panneaux opaques existent dans différents matériaux : bois, aluminium, PVC. Les 3 types de panneaux sont équivalents en terme de qualité mais leur coût peut varier d’un matériau à l’autre, laissant ainsi le choix aux propriétaires, selon leur budget.

Conseils

Comme vous l’aurez compris, pour pouvoir choisir le type de clôture le plus adéquat, il est absolument nécessaire de prendre en compte les critères suivants :

  • Taille, poids et caractère de votre chien,
  • Configuration de votre habitation et de votre jardin,
  • Estimation du budget que vous souhaitez allouer cette installation.

A savoir : ce que dit la loi

Tous les propriétaires de chiens doivent impérativement tenir leurs animaux en laisse ou dans un endroit fermé et sécurisé afin qu’il ne puisse pas s’enfuir et fuguer.

Le code Rural, Art 213-1 stipule :

« Est considéré en état de divagation tout chien qui, en dehors d’une action de chasse ou de la garde d’un troupeau, n’est plus sous la surveillance effective de son maître. Le chien est considéré comme fugueur lorsqu’il se trouve hors de portée de voix de celui-ci ou de tout instrument sonore permettant son rappel, ou qui est éloigné de son propriétaire ou de la personne qui en est responsable d’une distance dépassant les cent mètres. Tout chien abandonné, livré à son seul instinct, est en état de divagation* »

Si vous ne respectez pas ces obligations, vous risquez :

  • D’être passible d’une amende si votre chien se trouve à plus de 100 mètres de vous ou s’il est hors de votre champ de vision.
  • D’être tenu entièrement responsable des incidents que pourrait provoquer votre animal,
  • Votre chien risque d’être emmené à la fourrière par le personnel de la Municipalité, s’il est récupéré sur la voie publique. Dans ce cas, l’animal ne vous sera restitué qu’après le règlement des frais de fourrière.

Dans tous les cas votre chien doit être identifié par un procédé agréé par le ministre chargé de l’agriculture.
L’identification du chien doit être réalisée par un professionnel habilité à le faire, soit par un tatouage, soit par une puce électronique.

Cette obligation permet à un propriétaire de pouvoir retrouver son chien en cas de fugue ou s’il est perdu. Il s’agit également d’une façon fiable d’identifier le propriétaire d’un animal en cas de fugue ou de litige.

Les commentaires sont clos.